Arbrealettres

Poésie

Imaginez plutôt quatre murs (Franck André Jamme)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
Imaginez plutôt quatre murs
perdus dans un immense champ.

Quatre hauts murs, sans porte ni fenêtres.
Mais sans toit non plus au-dessus.

Une sorte de boîte isolée, singulière,
ouverte seulement sur le ciel.

Peut-être un piège pour l’azur.

(Franck André Jamme)

 

Recueil: La récitation de l’oubli
Traduction:
Editions: Flammarion

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :