Arbrealettres

Poésie

Archive for 26 mai 2018

D’une maison à l’orée de l’oreille (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018




    
D’une maison à l’orée de l’oreille
j’entends glapissements et cris.
Mais où vivent nos membres ?
Disséminés et à bout de souffle
ils s’éparpillent encore.
Sous la chambre et l’escalier.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ma maison (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018




    
Ma maison. Ma maison. Ma maison.
Très loin de moi, l’invisible.
A l’intérieur, les rêves
que l’on fit tout le temps.
Elle protège sexes et solives
que l’on croyait perdus.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

De la pointe de la langue (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018




    
De la pointe de la langue
tu touches air et lumière,
le bout du doigt, du sexe,
le caillou rond de la rivière,
l’autre langue en érection…
La nuit, tu dors sans langue.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Langue sur lèvres et fièvres (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018



Illustration   
    
Langue sur lèvres et fièvres.
Langue à langue nous nous aimons
pour échanger soleils et poèmes.
Sang de langue dans le palais
que nous croyions désert
mais où le coeur émerge.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il n’y a de langue qui vaille (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018



Illustration: Antoine Mercier
    
Il n’y a de langue qui vaille !
Mais les entrailles, mais les entrailles !
Quelqu’un se rapetisse
et pénètre en ce corps tuméfié.
L’univers est à l’envers.
Le sang, la cohue.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La langue a besoin de la voix (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018



Illustration: Richard Rizzo
    
La langue a besoin de la voix
pour se maintenir en vie,
pour mieux lécher le poème
qui ne cesse de s’évanouir.
M’appartiens-tu, langue
qui ne peut se toucher elle-même ?

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La vieille dame (Franck André Jamme)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018




    
La vieille dame se rassemble,
en fait un petit baluchon :

« Un soir, sur un mulet argent,
elle partit méditer près de son temple préféré.

Là, au coeur de la nuit, elle eut un rêve :
elle se vit soudain prise par le vent.

Au matin, une pensée qui n’était plus une pensée
vint se poser sur son épaule. »

(Franck André Jamme)

 

Recueil: La récitation de l’oubli
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Caillou (Franck André Jamme)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018



Illustration
    
Caillou tiré de sous la robe, que l’on offre dans l’ombre.
Gravé, poli et caressé, noir de crainte et de joie,
où sont inscrits soleil et lune, foudre et vallée, qui protège des malveillants
et par lequel le secret passe, maintenant dans ma paume.

(Franck André Jamme)

 

Recueil: La récitation de l’oubli
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le désir transparent (Franck André Jamme)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018




    
Le désir transparent que tout arrive dans l’éclair ;
la peur que les jambes cassent ;
l’idée d’une certaine perfection, même imparfaite, telle turquoise ;
la profondeur, toujours :
le ciel.

(Franck André Jamme)

 

Recueil: La récitation de l’oubli
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bleu (Franck André Jamme)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018



    

Bleu, dit-elle, sur le chemin, est le dernier refuge avant la lumière.
Mais comment donc se rapprocher, près du diamant, de ceux qui le confondent
avec le moindre éclat qui brille ?

Il faudrait partager l’écart.
Et l’ignorance.
Et le silence.

(Franck André Jamme)

 

Recueil: La récitation de l’oubli
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :