Arbrealettres

Poésie

Non pas une peau de chagrin (Jules Tordjman)

Posted by arbrealettres sur 27 mai 2018



Non pas une peau de chagrin mais plutôt un parchemin.
Lettre après lettre, à mesure qu’il se déroule, un index
long et délié y trace un mot aux filigranes de féerie,
aux contours de tristesse — et me voilà cherchant
à quelle destinée il se rapporte.

« Quitte ton lit… », me dit une voix, et elle poursuit :
« … abandonne la tapisserie du songe, épouse le réel. »

Le vocable intelligible tout à coup s’anime, fuse dans
l’espace, l’oeil bleu-vert, l’aile amarante.

Ce soir j’ai rencontré l’oiseau du temps. J’ai vu son essor
comme je verrai sa chute. N’est-il plus d’autre secret ?

(Jules Tordjman)

Illustration: Chantal Dufour

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :