Arbrealettres

Poésie

REGRET (Gilles Vigneault)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2018



 

coeur

REGRET

J’ai brisé mon coeur comme un coquillage
Et j’y ai trouvé ne me croirez pas
Au milieu du vert tendre des feuillages
Sans nulle trace de vos pas
Dans un ruisseau votre visage

Pour me souvenir j’ai bu goutte à goutte
Le ruisseau-mémoire et son eau-chagrin
Mais quand j’ai voulu poursuivre ma route
Et refermer mon coeur écrin
Je le refermais sur le Doute

Est-ce de l’ennui est-ce de la peine
Je sens que parfois vous mourrez au loin
De par le chagrin d’une amour humaine
Et je sens bien que ce n’est point
Une amour dont je me souvienne

(Gilles Vigneault)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :