Arbrealettres

Poésie

Rousse (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 30 mai 2018



Illustration: Hiramatsu Reiji
    
Rousse, la lune m’emplit la bouche
et je demeure sidéré, terrorisé.
Incapable de faire un pas
dans ce jardin noyé de vert
où, pourtant, je respire.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :