Arbrealettres

Poésie

Des nuits (Balbino)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2018


 


 

Alain Bonnefoit 5

Des nuits

Des nuits à se tordre
et des matins froissés
je croise en songe
la folie et les morts
quand arriverai-je
à te sauver
enfin.

Des nuits à se tordre
dans la soif et le sel
souvenirs
d’une mer disparue.
Dans mes poumons serrés
un nuage de trop
cache ce ciel
que j’ai presque oublié.

Une nuit à se tordre
un matin près de toi
entre nous
la douleur
comme ultime partage.

(Balbino)

Illustration: Alain Bonnefoit

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :