Arbrealettres

Poésie

Nul rêve n’est plus fragile (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2018




    
Nul rêve n’est plus fragile
que celui qui accapare
la voûte étoilée,
que celui qui évoque
l’enfance à même la nuit.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :