Arbrealettres

Poésie

De les regarder si fort (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 1 juin 2018




    
De les regarder
Si fort que l’on peut,

La table, la chaise ou un autre bois,
L’heure est donc venue

Ne sachant que trop
Qui, encore une fois, se fatiguera.

Mais il faut quand même
Essayer

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Terraqué suivi de Exécutoire
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :