Arbrealettres

Poésie

La peau fleurit (Philippe Sollers)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2018



La peau fleurit

La beauté d’une femme désirée augmente,
celle d’une femme non seulement désirée mais aimée
rejaillit partout comme une apparition d’au-delà.

Les petits signes de tendresse accompagnent le phénomène,
une lumière nouvelle passe dans les yeux, les lèvres, les doigts.

Ada pose des baisers légers sur mon front, mes mains, mes oreilles.
Elle s’attarde sur mes pieds, mes épaules, mon cou.
Je viens de mourir, elle m’aime encore.

Malheureux celui qui ne s’est pas fait aimer comme un mort.
Il y a un mot pour cela : délicatesse.

C’est profond, intime,
et à fleur de peau.
La peau fleurit,

(Philippe Sollers)

Découvert ici: http://cetairderien.com/

Illustration: Luis Falero 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :