Arbrealettres

Poésie

Cette inacceptable absence (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2018



« Si aucun lieu n’est le mien, quel serait mon lieu véritable?
Étant vivant, il faut bien que je sois, quelque part, présent? », disait un sage.
« Peut-être – lui répondit-on – le lieu véritable est-il dans l’absence de tout lieu?
« Le lieu, justement, de cette inacceptable absence? »
Et le sage dit : « Habitable infini. Pour ceux de ma race, havre de grâce. »

(Edmond Jabès)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :