Arbrealettres

Poésie

Silence (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2018



    

Silence

Je t’offre le silence
dit une voix — souffle, murmure —
venue de l’au-delà de la terre.
Je t’offre ce jardin de silence,
ce lieu blanc
où tu pourras t’agenouiller
non pas pour la prière
mais pour l’attente immobile
de l’éclosion du silence.

Je t’offre le silence et je me tais.
Je te laisse à ce que l’on nomme silence:
la respiration de la terre,
l’harmonie du sang et de la sève,
du coeur paisible et du frisson des sources.

Ailleurs, dans la fureur des villes
les hommes sont esclaves
et complices du vacarme,
assaillis, engloutis, sans âme ni parole.

Avec l’âgе est venu le temps du retrait et du refus.
Dans la grâce de ce jardin
voici pour la seule pensée
la musique silencieuse des mots.

(Jean Joubert)

 

Recueil: Longtemps j’ai courtisé la nuit
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :