Arbrealettres

Poésie

La belle Luca j’aimai, mais (Attila József)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2018



Illustration: Ron Mueck   
    
La belle Luca j’aimai,
Mais Luca ne m’aimait pas.
J’ai les ombres pour meublé,
Les amis ont fui mes pas.

Plus de malheurs désormais,
Ils sont déjà dans mon âme.
Je m’en vais vivre à jamais
Stupide, seul et sans rame.

(Attila József)

 

Recueil: Aimez-moi – L’oeuvre poétique
Traduction: Georges Kassaï
Editions: Phébus

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :