Arbrealettres

Poésie

Attendre l’autobus (Pierre Thiry)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2018




    
«Attendre l’autobus parfois ça prend du temps»
«On contemple la rue déserte, empli d’espoir.»
«Un moteur, est-ce lui? Non, c’est un Solex noir,»
«Tant pis, il arrivera peut-être au printemps.»

(Pierre Thiry)

 

Recueil: Sansonnets un cygne à l’envers
Traduction:
Editions: BOOKS ON DEMAND

2 Réponses to “Attendre l’autobus (Pierre Thiry)”

  1. Le texte exact est:
    «Attendre l’autobus parfois ça prend du temps»
    «On contemple la rue déserte, empli d’espoir.»
    «Un moteur, est-ce lui? Non, c’est un Solex noir,»
    «Tant pis, il arrivera peut-être au printemps.»
    Extrait du sonnet n° 41 de Sansonnet, un cygne à l’envers, Éditions BoD 2015.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :