Arbrealettres

Poésie

Archive for 18 juin 2018

NOIR (Alain Lance)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018



Illustration: Céline Roussin
    
NOIR

Parfois des choses
À l’étale de la nuit
Sont reprises par l’avide attraction

La chute est limitée
Le plancher résiste

Mais du puits de l’enfance
Tu remontes un seau de peur

(Alain Lance)

 

Recueil: Temps criblé
Editions: Obsidiane et le temps qu’il fait

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

RENAISSANCE (Alain Lance)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018




    
RENAISSANCE

1
Quelque chose bat lentement
Qui ne bruit pas encore
Rumeur lovée
Lumière lointaine
L’éveil va délacer les corps
Pour une mêlée plus claire
Pour un nouveau sommeil
Un merle s’est mis à démailler l’ombre
Une carriole de jonquilles s’en va sous les branches

2
Les nuages prennent du champ les paroles
Passent à d’autres collines les pentes
Vers nous mènent leur troupeau de lavande
Le vent anime un débat dans les herbes
Et mon sang n’est qu’une soif très ancienne
Montant vers toi vers tes yeux cet instant
Ce frisson du feuillage où neigent les colombes

(Alain Lance)

 

Recueil: Temps criblé
Editions: Obsidiane et le temps qu’il fait

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un couvreur perdu (Alain Lance)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018




    
Un couvreur perdu parmi les gros pigeons
Parmi les fientes et les plumes courtes
Un homme jeune
Accroupi
Martèle le zinc
Rajoute des coups
Pour la rage

Et tout le quartier résonne comme une méchante boîte.

(Alain Lance)

 

Recueil: Temps criblé
Editions: Obsidiane et le temps qu’il fait

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Zénith et soleil (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018




Illustration: Carlo Saraceni
    
Zénith et soleil. Soleil et vertige.
Vertige te chute.

Frissonne encore la mer,
frissonne encore la rive
où s’abîma le rêve.

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En ma main (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018




Illustration
    
En ma main pépie l’hirondelle:
merveille de maintenir
le printemps captif !

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Entre deux stèles (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018




    
Entre deux stèles, un asphodèle s’est fané.
Les morts soudainement se sont tus.

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Sur le jeune rivage (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018




    
sur le jeune rivage,
un couple d’hirondelles
réinvente l’amour.

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ne demande jamais (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018




    
Ne demande jamais
où regarde l’aurige.

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Au miroir du lac immuable (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018



Illustration
    
Au miroir du lac immuable,
l’épopée dénombre ses fantômes.

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai touché le duvet (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018




    
J’ai touché le duvet du sable
et l’alcyon s’est mis à couver.

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :