Arbrealettres

Poésie

Archive for 19 juin 2018

A la racine de la connaissance (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



à la racine
de la connaissance
ce regard que je porte
sur ce qui me constitue
et induit ma vision

(Charles Juliet)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Trop ardente (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



Trop ardente
la faim repousse
ce qui pourrait
l’apaiser

(Charles Juliet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Narcisse meurt au bord de la fontaine (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



Illustration: John William Waterhouse
    
Narcisse meurt au bord de la fontaine.
Sa beauté est privation. Narcisse n’en jouit pas, justement parce qu’elle est sienne.
Mais ce qu’il est lui-même, il voudrait qu’un autre le soit afin de pouvoir l’aimer.
Narcisse souhaite se dépouiller de ce qu’il est, afin de pouvoir aimer.
Il est par force ouvert.
La souffrance de Narcisse, c’est qu’on ne peut s’ouvrir à soi.

(Roger Munier)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La pensée pense (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



Illustration: Auguste Rodin
    
La pensée pense.
Elle ne fait rien de plus quoi qu’on imagine.
Elle ne pénètre pas le réel. Simplement, elle le pense.
Comme d’autres modes d’approche le racontent,
lui font écho sur la toile ou le calculent…

(Roger Munier)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y a une part en toi (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018




    
Il y a une part en toi que tu n’habites pas.
Rien d’autre à reconnaître que cette part en toi
que tu n’habites pas.

(Roger Munier)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Le monde, quand je le pense (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018




    
Le monde, quand je le pense,
est le monde où je ne suis pas.

(Roger Munier)

 

Recueil: Le moins du monde
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Qui ou Quoi nommez-vous ? (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018




    
Qui ou Quoi nommez-vous ?
– Je ne nomme rien.
Je nomme.

(Roger Munier)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi voudrait-on parfois qu’une chose dure toujours ? (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



Illustration: Salvador Dali
    
Pourquoi voudrait-on parfois qu’une chose dure toujours ?
On ne peut guère mettre en regard que le désir, insensé lui aussi,
que rien n’ait jamais été.

(Roger Munier)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On est sans pouvoir sur le Rien (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018




    
On est sans pouvoir sur le Rien.
C’est lui qui a pouvoir sur nous,
étant pouvoir, le Pouvoir.

(Roger Munier)

 

Posted in méditations | Tagué: , , | Leave a Comment »

Quelque chose nous appelle (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



Illustration: Odilon Redon
    
Quelque chose nous appelle, nous interpelle et peut être nous oblige.
Mais est ce bien la parole ?
Ce qui nous appelle ne nous requiert peut être qu’au silence,
à son silence, à son mutisme.

(Roger Munier)

 

Recueil: Terre sainte
Traduction:
Editions:

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :