Arbrealettres

Poésie

Archive for 19 juin 2018

A la racine de la connaissance (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



à la racine
de la connaissance
ce regard que je porte
sur ce qui me constitue
et induit ma vision

(Charles Juliet)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Trop ardente (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



Trop ardente
la faim repousse
ce qui pourrait
l’apaiser

(Charles Juliet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Si mes mots naissent de mon manque (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



si mes mots naissent
de mon manque
peut-être saurai-je
parler à ta faim

(Charles Juliet)


Illustration: Odilon Redon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Te nourrir de sa brûlure (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



quand ta faim
ne trouve pas
à s’apaiser
le seul recours
qu’il te reste
c’est de te
nourrir
de sa brûlure

(Charles Juliet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Attendre attendre (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



Illustration: Viviane-Josée Restieau
    
attendre attendre
demeurer inerte
laisser s’approfondir
le silence

mais la faim ronge
s’exacerbe
voudrait me contraindre
à forcer le seuil

surtout
ne rien tenter
ne rien forcer
et d’un mouvement feutré
suspendre l’affût

endurer la brûlure

attendre
encore
attendre

aller plus avant
dans la nudité
qui ouvrira
le passage

(Charles Juliet)

Découvert ici: https://misquette.wordpress.com/

Recueil: Moisson
Traduction:
Editions: P.O.L.

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le centre (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



rejeté
à la périphérie
je sais
ne pas oublier
le centre

(Charles Juliet)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 4 Comments »

Instants inoubliables (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



instants inoubliables
que ceux où un oeil
plonge en lui-même
rejette ses brumes
saisit en un éclair
la totalité
de ce qu’il est

(Charles Juliet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

immobile yeux clos (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



immobile yeux clos
reclus au plus intime
m’épuisant à mourir
me préparant à naître
scrutant l’invisible
jusqu’à l’hébétude

ou je déambule par les rues
aussi vivant qu’une pierre
le regard vitreux
miné par l’à quoi bon
de tant d’heures inutiles

(Charles Juliet)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tragique est la vie (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



 

lucarne

tragique est la vie
pour moi que rien
ne délivre
du tourment d’exister

parle-moi

parle-moi

arrache
de ma gorge
ces mots
qui m’étouffent

extirpe
cette fatigue
qui stagne
dans les profondeurs
de mon sang

comme tant d’autres
je dérive au sein
d’une humanité
en détresse

(Charles Juliet)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Jour après jour sans lumière (Charles Juliet)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2018



jour après jour sans lumière
nuit après nuit sans sommeil
interminable le temps de la mue

(Charles Juliet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :