Arbrealettres

Poésie

La tendresse (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2018




    
Va et vient de la tendresse,
qui arrive ou se retire
comme un rêve d’enfant,
manipulant des distances
qui s’écoutent ou s’allongent
sans changer de mesure.

La rencontre et la séparation
occupent le même espace,
qui s’éveille parfois vers un coté
et parfois vers l’autre,
comme un homme dans son lit,
qu’ il soit seul ou non.

La tendresse dissout
cette ligne illusoire
qui partage les eaux
de la séparation et de la rencontre.

Près et loin n’existent pas.
La tendresse les créé
comme la mer créé la plage
avec le bord insaissable
de ses sages marées.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Poésie verticale 12
Traduction: Fernand Verhesen
Editions: La Différence

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :