Arbrealettres

Poésie

La cave de ma maison (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2018



La cave de ma maison
Est pleine d’objets inutiles
Que j’aime

(Abbas Kiarostami)


Illustration

7 Réponses to “La cave de ma maison (Abbas Kiarostami)”

  1. midolu said

    Je n’ai pas de cave … Mais un garage, qui est plein d’objets que j’aime. Ne serait-ce que pour cela, ils ne sont pas  » inutiles  » … 😉
    En plus du garage, d’autres coins et recoins sont les nids de choses que je ne peux pas quitter …

    Bonne soirée, et bon week-end en poésie et en images ! Merci à vous …

  2. filamots said

    Pourquoi conserver ? Pourquoi l’amour de ces objets.
    Mon fils un jour m’avait dit : « Maman sois zen, et libère-toi des objets ».
    Façon de voir. Et pourtant, il y a eu bien des objets dont j’ai dû me défaire en déménageant d’un pays à l’autre. Et aujourd’hui, je les ai gardés dans mon coeur, dans les souvenirs, c’est là qu’ils survivent. Je pense que c’est à cela que sert une cave. Nos souvenirs en sont la cave de nos attachements.

    Trois phrases ….ah ! ces Asiatiques tout de même ! Et toute une philosophie, une réflexion. J’adore !
    Bises poétiques.

  3. filamots said

    Voilà pourquoi cela me disait quelque chose Kiarostami. 🙂
    Je me suis fait avoir lol
    Oui j’en ai entendu parler, après avoir lu le lien que tu m’as mis au festival de Cannes, cela doit être cela. Sinon je n’ai rien vu de lui. Certainement une erreur.

    Quant à l’autre lien, de bien beaux poèmes. 🙂
    Un voisin de bus ? Comme quoi les rencontres les plus inhabituelles peuvent être source d’enrichissements.

    Merci pour ces deux voyages poètes….en démarrant par les chatons 🙂

  4. jJean-Baptiste Besnard said

    N’oublions pas que la « cave », fréquentée par une espèce spéciale de rats fut un lieu de musique et de danse.

    Dans la cave interlope
    On danse le be-bop
    Le saxo baryton
    Barrit sur tous les tons

    La grosse caisse scande
    Les chorus du jazz-band
    Des cascades de notes
    Sur un rythme de hot.

    1949

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :