Arbrealettres

Poésie

UNE NUIT D’ÉTÉ À LA RECHERCHE DE LA FRAÎCHEUR (Yang Wanli)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2018



UNE NUIT D’ÉTÉ À LA RECHERCHE DE LA FRAÎCHEUR

Dans cette nuit la chaleur est aussi accablante que celle de midi
J’ouvre la porte et viens au clair de lune
Du fond des bambous profonds et des arbres touffus
me parviennent les grésillements des insectes
Par moments je sens une légère fraîcheur qui n’est pourtant pas le vent

(Yang Wanli)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :