Arbrealettres

Poésie

INSTANT (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2018



Illustration
    
INSTANT

Le hameau désert,
les hautes herbes le long des murs,
les portails en proie aux ronces.

Stagnantes les ombres.
Un oiseau se cache dans l’arbre,
Il sait que les morts respirent.

Délivrés des heures les morts
vivent l’énorme instant.

(Jean Grosjean)

 

Recueil: Nathanaël
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :