Arbrealettres

Poésie

Les débris (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2018



Illustration

    
Les débris

C’étaient des jours d’accalmie,
l’ombre des bois sur les monts
et sur l’eau l’ombre des joncs.

C’était après les combats,
il n’était question de rien,
on laissait le soir descendre.

Les instants nous octroyaient
les débris de ta clarté
pour en peupler nos ténèbres.

(Jean Grosjean)

 

Recueil: Les vasistas
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :