Arbrealettres

Poésie

SEUIL (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2018



Illustration: Anne Vignau
    
SEUIL

Pas à pas le soleil s’avance
jusqu’à la maison du garde
mais la digitale humide
veille au seuil de la forêt.

Jamais le jour ne franchit
l’obscurité des feuillages.

Le rideau de l’orée bouge
à peine au souffle qui passe
avec des mots inaudibles.

(Jean Grosjean)

 

Recueil: Nathanaël
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :