Arbrealettres

Poésie

Archive for 8 juillet 2018

L’AMUR QUI DURE (Hervé Le Tellier)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018




    
L’AMUR QUI DURE

Je veux pas que tu pleures jamais
avec ta petite figure
Parfois je rêve que tu meures
Et les larmes elles montent de moi
Et je me souviens du malheur
Que j’avais autrefois
sans le bonheur de toi

Je veux pas que tu meures jamais
je veux que ça dure
que ça dure
Mon amur

(Hervé Le Tellier)

 

Recueil: Zindien
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’AUBE (Hervé Le Tellier)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018




    
L’AUBE

Il y a un loup près de ton lit
C’est vrai qu’il pique le matin
Un loup gentil aux cheveux gris
Sa joue c’est comme du poil de chien
Qui pour toi donnerait sa vie
Mais il est doux à l’intérieur
Il veille, tu dors, c’est la nuit
Et si tu le repousses, il pleure.

(Hervé Le Tellier)

 

Recueil: Zindien
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PÉRIPHÉRIQUE (Hervé Le Tellier)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018




    
PÉRIPHÉRIQUE

Un con qui téléphone sans tenir son volant
Un autre en 205 qui fait n’importe quoi
Une fille qui déboite, comme ça, sans clignotant
Un taxi fatigué qui rentre à Levallois

Deux blacks sapés la frime dans leur Opel Manta,
Une dame en chapeau qui traîne en japonaise
Un cadre la trentaine dans une Laguna
Trois rappeurs en casquette, plaque 93

Un maçon portugais dans son Renault Express
Une Mercedes noire, une vieille DS
Des camions sur deux files, une bagnole de flics

Toutes ces vies frôlées sur le périphérique
Étranges étrangers aux étranges bonheurs
Et toi tout endormi dans mon rétroviseur.

(Hervé Le Tellier)

 

Recueil: Zindien
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DEMAIN (Hervé Le Tellier)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018



Illustration: Dianne Dengel
    
DEMAIN

Quand je mourrois
Que j’serai froid
Si tu pleurois
Pense que c’est ça que je voulois
Mourir avant toi.
Et pense aussi,
koukejsoi, koukejsoi,
Je pense à toi.

(Hervé Le Tellier)

 

Recueil: Zindien
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

NOTRE AUBER (Hervé Le Tellier)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018



Illustration: Constantin Brancusi
    
NOTRE AUBER

Notre Auber qui êtes Jussieu
Que Simplon soit Parmentier
Que Ta Volontaires soit Place des Fêtes
Que Ton Rennes arrive
Sur Voltaire comme Courcelles
Donne-nous Galliéni notre Havre-Caumartin
Et ne nous soumets pas à la Convention
Cambronne-nous nos Défense
Comme nous Odéon à ceux qui nous ont Maraîchers
Délivre-nous des Halles,
Miromesnil.

(Hervé Le Tellier)

 

Recueil: Zindien
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in humour, poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

Mayo jaune (Hervé Le Tellier)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018



Illustration
    
Mayo jaune mollet dur

L oeuf

(Hervé Le Tellier)

 

Recueil: Zindien
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

BORD DE MARNE (Hervé Le Tellier)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018



Illustration: Fernando Botero
    
BORD DE MARNE
à la Prévert

On était au bord de la Marne
Il faisait si beau ce jour-là
Les écureuils volaient des noisettes
Moi, je te volais des baisers
Tu portais une robe à dentelle
De la couleur de mes bretelles

On déjeunait sur le gazon
D’une baguette et d’un saucisson
Les fourmis nous chipaient des miettes
Moi, je te volais des baisers
Je t’ai dit que tu étais belle
Tu t’es moquée de mes bretelles

On était au bord de la Marne
Il faisait si beau ce jour-là.

(Hervé Le Tellier)

 

Recueil: Zindien
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

HAÏKU PÉRIANADIPLOTIQUE (Hervé Le Tellier)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018




    
HAÏKU PÉRIANADIPLOTIQUE

L’escargot baveur
dessine la lettre Z .
Il ne le sait pas

(Hervé Le Tellier)

 

Recueil: Zindien
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in haïku, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

TOUT PETIT POÈME (Hervé Le Tellier)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018



Illustration: Bronia Sawyer
    
TOUT PETIT POÈME

tout petit poème sauve-moi
tout petit poème aide- moi
dans la jungle il y a le vrai tigre
et tant d’heures dans un vrai jour
toi tu es si petit mon poème
si petit et si grande ma peine
sois courageux pour deux petit poème
sois fort sois doux fais-toi beau vraiment beau
sois le plus beau des petits poèmes
de tous les petits poèmes
regarde comme je l’aime
et vois vois tout ce que je te donne pour ta route
range tout bien
ne perds rien sur le chemin
je sais que tu n’es pas grand-chose
et que dehors il y a l’absence et le tigre et la vie
mais tu es tout ce que j’ai ma sentinelle de papier
alors
tu dois l’attendre elle viendra bien un jour
elle te prendra elle te lira
ce jour-là tiens-toi droit ne pleure pas
fais juste ce que je t’ai dit rien de plus
offre-lui tout ce que tu as tout
tes syllabes tes mots de rien
et puis parle-lui avec ma voix tu la connais
comme je l’ai fait la dernière fois tout bas
tu dois avoir confiance en toi en elle en nous
n’aie pas honte d’être si petit
un brave petit poème comme toi ça peut tuer les tigres
un brave petit poème comme toi ça peut sauver l’amour
tout petit poème aime-la
sauve-nous tout petit poème

(Hervé Le Tellier)

 

Recueil: Zindien
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je veux dire le nu (Pablo Picasso)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018



Pablo Picasso  nu

Je veux dire le nu.
Je ne peux pas faire un nu comme un nu.

Je veux seulement dire
sein, dire pied, dire main, ventre.
Trouver le moyen de dire, et ça suffit.

Je ne veux pas peindre un nu de la tête aux pieds,
mais arriver à dire.
Voilà ce que je veux.
Un seul mot suffit quand on en parle.

Ici, un seul regard,
et le nu te dit ce qu’il est,
sans phrases.

(Pablo Picasso)

Découvert ici: http://cetairderien.com/

Illustration: Pablo Picasso

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :