Arbrealettres

Poésie

Soleil (Czeslaw Milosz)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2018



Il est de la couleur du temps,
Lui dont l’arc-en-ciel dépend.
Il donne la couleur à tout,
Sans être coloré lui-même,
La terre entière est un poème
Que Soleil parafe partout.

Peindre le monde qu’il bigarre
Avec le soleil dans les yeux,
Ce serait perdre, d’un regard,
Mémoire de la terre et des cieux,
Changer en plomb les pleurs de feu.

Il vaut mieux te mettre à genoux,
Poser contre l’herbe ta joue,
Et là, retrouver confondus,
Dans un unique rayon d’or,
Les crépuscules, les aurores,
Les étoiles, les roses perdus.

(Czeslaw Milosz)

Illustration: David Caspar Friedrich

4 Réponses vers “Soleil (Czeslaw Milosz)”

  1. LuNa said

    Bonjour, je compte utiliser ce poème pour illustrer une conférence.
    Vous serait-il possible de me communiquer le nom du traducteur et éventuellement les références du recueil en français dont ce poème est tiré.
    D’avance merci pour votre aide !
    L.N.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :