Arbrealettres

Poésie

La Fête (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018


 

Vérité, imposture
où donc vous cachez-vous?
Et qui tapisse de silence
les chambres du monde?
Quand un grand praticien
ausculte le corps étendu
d’une beauté
le colporteur rentre
dans la maison des champs
et dit confusément
des mots tendres à des bêtes
dont c’est alors la fête.

(Jean Follain)

 

Une Réponse to “La Fête (Jean Follain)”

  1. […] Les deux diamants fleurs monogram ainsi que des souvenirs de voyages qui se tissent pour …La Fête (Jean Follain)Vérité, imposture où donc vous cachez-vous? Et qui tapisse de silence les chambres du monde? […]

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :