Arbrealettres

Poésie

La coccinelle (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 13 juillet 2018



N’oublions pas
La coccinelle.

Elle a toujours été
Notre complice.

Elle nous rappelle
Ces instants

Qu’ensemble nous passons
Hors du temps

Dans un lieu sans assise
Qu’on ne veut plus quitter.

(Guillevic)

4 Réponses to “La coccinelle (Guillevic)”

  1. Elena said

    Ah, c’était ça la coccinelle !..J’avais lu des poésies sur les coccinelles, mais je tardais toujours regarder au dictionnaire, voir c’est quoi..lol
    On avait dans l’enfance un jeu- devinette, on tenait sur la main ces belles créatures, en les chantant : « coccinelle, nelle/là où tu t’envoleras/là je me marierai ! » Elles s’envolaient jusqu’à la fin, chaque fois en autre direction, mais ça n’était pas un problème…lol
    Oui, elles ont quelque chose magique, ces petites créatures.

  2. Elena said

    Les monstres cachaient leurs vrais noms, voilà..même si ils ont des courts pieds.
    Ils font des travaux de maintenance sur orage, je reviendrai…Merci Christian

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :