Arbrealettres

Poésie

Déjà (François de Cornière)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2018


maison_d_enfance

 

des bruits qu’on redécouvre
le soir de l’arrivée
une grille qui grince
le chien d’une ferme qui aboie
cette odeur de passé
– de vacances à la mer –
qu’on reçoit de plein fouet
la porte à peine poussée
(un journal étalé sur la table de la cuisine
du lait en train de bouillir
un tricot en arrêt)
et l’enfance à sa place
en haut de l’escalier
si on lève la tête

(François de Cornière)

Illustration

4 Réponses to “Déjà (François de Cornière)”

  1. Lara said

    Interessant . Typique d’une génération ?

    • arbrealettres said

      c’est vari que « maintenant » je ne suis pas sr que cela voque « quelque chose » ))))-:

      Christian 🙂

      ________________________________

  2. Mireille Gaglio said

    Moi, je trouve que ceci redonne très bien une atmosphère d’autrefois, des jours passés de l’enfance et qui ne reviendront pas, mais que certains détails évoquent au fond de notre mémoire… Seules, les personnes d’autrefois manquent mais un peu du décor est resté de sorte que, dans quelques lieux qui nous étaient jadis familiers, une certaine nostalgie nous étreint.

    • arbrealettres said

      Oui, merci de tes commentaires toujours bienvenus Mireille ((-:
      Peut-être aussi nostalgie de ne pas retrouver intacte notre vision de ces lieux d’enfance et aussi sans doute celle de ne pas la voir avec les mêmes yeux de l’Enfance
      nous avons aussi la nostalgie de n’être plus le même…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :