Arbrealettres

Poésie

Habiter son corps (Abdellatif Laâbi)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2018



Habiter son corps
n’est pas aisé
c’est une maison hantée
un champ de mines
il faudrait pouvoir le louer
juste pour des vacances

(Abdellatif Laâbi)


Illustration: Pieter Bruegel l\’Ancien

2 Réponses to “Habiter son corps (Abdellatif Laâbi)”

  1. Ou bien l’habiter toute l’année et le quitter pour partir en vacances et il faudrait aussi pouvoir ôter son cerveau le soir avant de s’endormir et le poser sur la table de chevet..
    Ca serait reposant 😉

    • arbrealettres said

      le principe de « l’arrêt du mental » dans la méditation, le qigong, la poésie, etc… mais tu connais 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :