Arbrealettres

Poésie

Durer (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2018



Alexandra Kirievskaya 5 [800x600]

Durer

Tout change, disais-tu.
Je regardais l’abeille
Et la pousse des ongles,
La vague des cheveux.
Tout change, pas le monde.

Surtout ne descends pas
En marche de toi-même
Car tu ne serais plus
Que ces trois grains de sable
Et j’ai besoin de toi.

Dure sois-moi durable,
Ne cherche pas les anges,
Ne prononce aucun nom,
Ne mesure le temps
Qu’au bruit de ta poitrine.

Le vent sème les mots
Dans les têtes friables.
Ils ont tant besoin d’herbe
Et là c’est le désert
Où la beauté s’enlise.

Je vénère et je pleure
Tout ce qui pourrait être :
Le poème fauché
Debout à sa naissance
Par le temps machinal.

Tout change, disais-tu.
Le changement nous reste
Mais si fragile en nous
Qu’il faut dire à nos os
De se cacher longtemps.

(Robert Sabatier)

Illustration: Alexandra Kirievskaya

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :