Arbrealettres

Poésie

CHANSON DE L’ABSENCE (Hafiz)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2018



CHANSON DE L’ABSENCE

Je cherche autour de moi le doux fantôme de l’amitié.
Qu’est-il advenu de mes compagnons?
Le fleuve de la vie est maintenant sombre.
Le sang coule des branches du rosier.
Que raconte la brise du printemps ?
Des milliers de roses fleurissent et pas un chant d’oiseau.
Qu’est-il advenu du rossignol ?
Où donc est la chaleur du soleil, et le travail des nuages et de la pluie ?
L’amour ne touche plus son luth.
Cette harpe est-elle brisée ?
Personne ne connaît plus l’ivresse ?
Qu’est-il advenu des buveurs?
La balle de la grâce et de la générosité divine est retombée sur le sol
et personne n’apparaît sur le champ.
Qu’est-il advenu des cavaliers?
O Hafiz, nul ne sait les secrets de Dieu.
Pourquoi demandes-tu ce qui se passe dans le tourbillon du temps?

(Hafiz)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :