Arbrealettres

Poésie

Nos désirs sont d’amour la dévorante braise (Théodore Agrippa d’Aubigné)

Posted by arbrealettres sur 24 juillet 2018



 

Alexander Nedzvetskaya (15)

Nos désirs sont d’amour la dévorante braise,
Sa boutique nos corps, ses flammes nos douleurs,
Ses tenailles nos yeux, et la trempe nos pleurs,
Nos soupirs ses soufflets, et nos sens sa fournaise.

De courroux, ses marteaux, il tourmente notre aise
Et sur la dureté, il rabat nos malheurs,
Elle lui sert d’enclume et d’étoffe nos coeurs
Qu’au feu trop violent, de nos pleurs il apaise,

Afin que l’apaisant et mouillant peu à peu
Il brûle d’avantage et rengrège son feu.
Mais l’abondance d’eau peut amortir la flamme.

Je tromperai l’enfant, car pensant m’embraser,
Tant de pleurs sortiront sur le feu qui m’enflamme
Qu’il noiera sa fournaise au lieu de l’arroser.

(Théodore Agrippa d’Aubigné)

Illustration: Alexander Nedzvetskaya

 

Une Réponse to “Nos désirs sont d’amour la dévorante braise (Théodore Agrippa d’Aubigné)”

  1. Dans le foyer rougit la braise,
    Les jours se passent, sans douleur.
    L’aube au jardin verse ses pleurs,
    Le ciel n’est point une fournaise.

    Les escargots rampent à l’aise,
    Les bourdons vont de fleur en fleur ;
    Les roses sont de rouges coeurs
    Bienheureux quand le vent s’apaise.

    Le jour s’étire et traîne un peu,
    Un plat mijote sur le feu ;
    Au jardin, les ombres s’allongent.

    Le crépuscule est embrasé,
    Le ciel est un décor de songe ;
    Ce jour, pas besoin d’arroser.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :