Arbrealettres

Poésie

UN CIEL ÉTRANGER (Kôichi Lijima)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2018



 

UN CIEL ÉTRANGER
TANIN NO SORA

Les oiseaux sont revenus.
Ils ont picoré les fissures noires de la terre.
Ils ont monté, descendu,
Sur les toits inconnus.
On aurait dit qu’ils se sentaient perdus.

Le ciel, comme s’il avait mangé des pierres, s’est pris la tête dans les mains.
Il s’oublie dans ses pensées.
Puisqu’il n’a plus à couler
Le sang dans le ciel
Circule comme un étranger.

(Kôichi Lijima)

Illustration: Jean François Millet

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :