Arbrealettres

Poésie

A travers les bouleaux d’argent (Edouard Ducoté)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2018



A travers les bouleaux d’argent
J’ai vu, baignées de brume matinale
Des nymphes danser au bord de l’étang.
Quelqu’un m’a dit : – Ce sont les laveuses
Qui vont à leur tâche et se hâtent
Sous le poids pesant des paniers de linge.-
Moi, j’ai vu les Nymphes.

J’ai vu dans la forêt ombreuse
Un choeur de Dryades épars sous les chênes.
Quelqu’un m’a dit : – Ce sont de pauvres femmes
Qui font des fagots avec des branches sèches.-
J’ai vu les Dryades.
Or, je ne mens pas et l’autre non plus,
Et chacun raconte ainsi qu’il a vu.

(Edouard Ducoté)

Illustration

 

Une Réponse vers “A travers les bouleaux d’argent (Edouard Ducoté)”

  1. Mon linge sale, irai bien porter, si bouleaux dans ma forêt il y avait …!!!

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :