Arbrealettres

Poésie

Le vent. Le vent profond et noir (Jean Laude)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2018



 

le Vent

Le vent. Le vent profond et noir. Or le vent immobile.

Très proche infiniment du centre, interrogeant l’obscur, avec une respiration inquiète, et des images sans images.

Qui suis-je, en cette chambre ? Il est un échange équivoque où tremble, dans l’espace des murs simultanés,

le présent simple

(Jean Laude)

Découvert chez Lara ici

Illustration

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :