Arbrealettres

Poésie

L’HEURE EXQUISE (Bernard Bailly)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2018



L’HEURE EXQUISE

C’est l’heure où les filles
Vont sous les charmilles
Peaufiner un rêve
Qui ne finit pas.

C’est l’heure où les lèvres
Connaissent la fièvre
Des longs baisers bleus
Sous les catalpas.

C’est l’heure où les roses
Se métamorphosent
En chansons d’amour
Qui finissent bien.

C’est l’heure où l’archange
Plane dans l’étrange :
Délaissant les cieux
Il tombe amoureux !

Un parfum miellé
Envahit la brise.
Tilleul ou laurier?
Voici l’heure exquise !

(Bernard Bailly)

Illustration: Antonio Canova

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :