Arbrealettres

Poésie

Ein Traum (Jorge Luis Borges)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2018



 

Ein Traum

Tous les trois le savaient.
Elle, c’était la compagne de Kafka.
Kafka l’avait rêvée.
Tous les trois le savaient.
Lui, c’était l’ami de Kafka.
Kafka l’avait rêvé.
Tous les trois le savaient.
La femme dit à l’ami :
Je veux que cette nuit tu m’aimes.
Tous les trois le savaient.
L’homme lui répondit : Si nous péchons
Kafka cessera de nous rêver.
Un seul le sut.
Il n’y avait personne d’autre sur la terre.
Kafka se dit :
Maintenant que tous deux sont partis, me voilà seul.
Je vais cesser de me rêver.

(Jorge Luis Borges)

Illustration: Janice Maclellan

 

 

3 Réponses to “Ein Traum (Jorge Luis Borges)”

  1. Lara said

    Rien qu’un rêve..

  2. dmshaeffer said

    A reblogué ceci sur Le Francais Intermediaire – Printemps 2015.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :