Arbrealettres

Poésie

Une heure Pleine de charité (Leonardo Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2018



Quand à regarder l’horizon
Ma volonté de crier
Etait le son d’une trompette,
Je sentais que la pierre
Etait mon coeur, le soleil
Bruyant sur ma joue.
Il est plus cher à ma vie à présent
De penser que je suis seul à souffrir:
Plus tard, cette illusion
Passera. A grand peine
Je désespère de mon bonheur,
Un jour comme celui-ci, riche
De fortes sonneries, une heure
Pleine de charité.

(Leonardo Sinisgalli)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :