Arbrealettres

Poésie

Archive for 7 août 2018

Mon esprit (Si K’ang)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018



Illustration
    
Mon esprit, vagabond du silence !

(Si K’ang)

 

Recueil: La montagne vide Anthologie de la poésie chinoise (IIIè – XIè siècle)
Traduction: Patrick Carré et Zéno Bianu
Editions: Albin Michel
Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Le sens du poème (Ts’ien K’i)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018




    
Le sens du poème est parmi les bambous.
L’esprit de la Voie naît au-dessous des pins.

(Ts’ien K’i)

 

Recueil: La montagne vide Anthologie de la poésie chinoise (IIIè – XIè siècle)
Traduction: Patrick Carré et Zéno Bianu
Editions: Albin Michel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un luth et un poème (Si K’ang)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018




    
Un luth et un poème suffisent à mon bonheur.
Errer au loin est un trésor,
Empli de la Voie que je parcours seul
Vers la fin du savoir et du moi.

(Si K’ang)

 

Recueil: La montagne vide Anthologie de la poésie chinoise (IIIè – XIè siècle)
Traduction: Patrick Carré et Zéno Bianu
Editions: Albin Michel

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour lire un poème (Wei K’ing-Tche)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018




    

Pour lire un poème,
il faut un regard de diamant.

(Wei K’ing-Tche)

 

Recueil: La montagne vide Anthologie de la poésie chinoise (IIIè – XIè siècle)
Traduction: Patrick Carré et Zéno Bianu
Editions: Albin Michel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Cela vous semble impossible ? (Tao Yuanming)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018




    
Cela vous semble impossible ?
Pour l’esprit détaché,
tous les lieux sont lointains.

(En buvant)

(Tao Yuanming)

 

Recueil: La montagne vide Anthologie de la poésie chinoise (IIIè – XIè siècle)
Traduction: Patrick Carré et Zéno Bianu
Editions: Albin Michel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

J’habiterai un jour (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018



Illustration: Caroline Duvivier
    
J’habiterai un jour sans voix
le désert où j’ai crié…

(Roger Munier)

 

Recueil: Contre-jour
Traduction:
Editions: Atelier la Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Des concepts (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018




    
Des concepts encore riches, diaprés, chargés de sourde incandescence.
Des concepts proches de l’image, comme lieux de rencontre et d’entente
entre le concret immédiat et l’essence.
Des concepts encore nimbés de rêve…

(Roger Munier)

 

Recueil: Contre-jour
Traduction:
Editions: Atelier la Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La femme se parfume (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018



Illustration
    
La femme se parfume,
car son être s’exhale, est parfum.

(Roger Munier)

 

Recueil: Contre-jour
Traduction:
Editions: Atelier la Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Les fleurs (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018



Illustration: Arduinna
    
Les fleurs n’ont pas d’âme.
N’ont que la tienne,
quand tu les contemples.

(Roger Munier)

 

Recueil: Contre-jour
Traduction:
Editions: Atelier la Feugraie

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Le corps de l’homme (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018



Illustration: Hippolyte Flandrin
    
Le corps de l’homme n’est corps plénier
qu’avec celui de la femme, qu’il rejoint,
auquel il s’ajointe dans la fugace,
décevante étreinte.

L’homme n’a pas vraiment de « corps ».
La femme, elle, a un corps,
qui se comble de celui de l’homme,
mais en est déjà plénier sans lui.

(Roger Munier)

 

Recueil: Contre-jour
Traduction:
Editions: Atelier la Feugraie

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :