Arbrealettres

Poésie

Ivre sous les fleurs (Li Chang-Yin)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2018




    
Ivre sous les fleurs

De parfum en parfum,
un nuage d’ivresse m’a surpris.
Endormi contre un arbre,
au soleil qui penchait,
Je m’éveille au fond de la nuit:
mes amis sont partis.
Qu’une bougie rouge allume encore
le charme des fleurs ultimes.

(Li Chang-Yin)

Recueil: La montagne vide Anthologie de la poésie chinoise (IIIè – XIè siècle)
Traduction: Patrick Carré et Zéno Bianu
Editions: Albin Michel

2 Réponses to “Ivre sous les fleurs (Li Chang-Yin)”

  1. Eleonore said

    Magnifique !

  2. arbrealettres said

    Merci Eleonore 😊

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :