Arbrealettres

Poésie

JEU DE CARTES (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2018




JEU DE CARTES

Je n’ai que six carreaux
et
sept coeurs.

Aussi une fenêtre d’eau.

Un valet qui ondule
et puis ce cavalier marin
et son épée.

Une reine farouche
aux cheveux sanguinaires
et aux blondes mains d’or.

Maintenant qu’on me dise
je joue quoi j’avance quoi
je mets quoi je retire quoi
ces cartes qui naviguent
ou ces coeurs solitaires
la reine ou l’épée.

Que quelqu’un regarde et me dise,
regarde le jeu du temps,
les heures de la vie,
les cartes du silence,
l’ombre et ses desseins,
et me dise quoi jouer
pour continuer à perdre.

(Pablo Neruda)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :