Arbrealettres

Poésie

Archive for septembre 2018

Scintillement de l’être (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018




    
Scintillement de l’être, par la fente
d’un volet mal fermé ;
Bruissement de l’être, par le trou
d’une mémoire en jachère.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il est là (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018




    
Il est là, depuis toujours là,
étant la Voie même.
Il est là, toujours avec nous,
base même de nos voix.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Le monde attend d’être dit (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018



Illustration: Jean Daviot

    

Le monde attend d’être dit,
Et tu ne viens que pour dire.
Ce qui est dit t’est donné :
Le monde et son mot de passe.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout le drame d’ici (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018



    

Tout le drame d’ici se joue
au sein d’une autre réalité;
L’autre, invisible et sans limites,
suspend l’ici en son Ouvert.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Notre trouble vie (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018



    

Notre trouble vie se déroule sur fond
D’un Dieu méconnu. À chaque désastre,
Nous butons ou chutons sur lui, toujours
Le même, inaltérablement autre…

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout d’un coup (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018



Illustration: Yves Ogier
    
Tout d’un coup je dis tu,
Sachant que tu es là.
Le clair val s’étant tu,
Ne s’entend que moi — toi.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce moment partagé (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    

Ce moment partagé, nous nous en souviendrons
Un jour, comme d’un mont par-delà les nuages,
Où tout demeure en soi et se change en son autre :
Arbre en fleur chant de source, feuille au vent papillon.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu te souviens des noms (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018




    
Tu te souviens des noms; tu entends
Le tien. Quelqu’un doit se souvenir
De tout. D’outre-ciel une voix pérenne
Tisse la toile à n’en plus finir.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Être en attente (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018



Illustration: Véronique Wibaux 
    
Être en attente, c’est être attentif
À tous signes annonçant l’advenance.
Si Dieu est, il est aussi dans l’attente;
De l’advenance, nous sommes partie prenante.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ne quémande rien (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2018




    
Ne quémande rien. N’attends pas
D’être un jour payé de retour.
Ce que tu donnes trace une voie
Te menant plus loin que tes pas.

(François Cheng)

 

Recueil: Enfin le royaume
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :