Arbrealettres

Poésie

Quand je suis née dans ce monde (Anita Moorjani)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2018



Illustration: Neila Ben Ayed
    
Quand je suis née dans ce monde
Je ne savais qu’aimer, rire et rayonner ma lumière intensément.

Puis en grandissant, les gens m’ont dit d’arrêter de rire.
«Prends la vie au sérieux», ont-ils dit, «Si tu veux avancer dans ce monde. »
Alors j’ai arrêté de rire.

Les gens m’ont dit: «Attention à qui tu aimes Si tu ne veux pas que ton coeur soit brisé.»
Alors j’ai arrêté d’aimer.

Ils ont dit: «Ne rayonne pas tant car cela attire l’attention sur toi. »
Alors j’ai arrêté de rayonner

Et je suis devenue minuscule.
Je me suis flétrie
Et je suis morte
Pour apprendre après la mort
Que tout ce qui compte dans la vie
Est d’aimer, rire et rayonner sa lumière intensément!

(Anita Moorjani)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :