Arbrealettres

Poésie

ANGELA ADONICA (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2018




ANGELA ADONICA

Aujourd’hui je me suis étendu près d’une jeune fille pure
comme sur le bord d’un océan blanc,
comme au centre d’une ardente étoile
d’espace lent.

De son regard longuement vert
la lumière tombait comme une eau sèche,
en de transparents et de profonds cercles
de force fraîche.

Ses seins dressés comme un feu à deux flammes
flambaient au-dessus de deux régions,
et en un double fleuve arrivaient à ses pieds
grands et clairs.

Un climat d’or commençait à mûrir
les longitudes diurnes de son corps
l’emplissant de fruits débordants,
d’un feu occulte.

(Pablo Neruda)

Illustration: Paul Sieffert

Une Réponse to “ANGELA ADONICA (Pablo Neruda)”

  1. […] via ANGELA ADONICA (Pablo Neruda) — Arbrealettres […]

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :