Arbrealettres

Poésie

FLUORINE (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2018



FLUORINE

Presque tendre, malgré le heaume de tes cristaux.
Là où le jour fusionne au creuset des calcites,
où la couleur hésite, verte ou bleue, comme
eau dure où s’abîme une mémoire fragile.

(Jacques Lacarrière)

Illustration

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :