Arbrealettres

Poésie

BARBERINE (Wolfgang Amadeus Mozart) » W.A. MOZART – noces de Figaro – l’ho perduta (aria Barberina)

Suivant les directives du billet, le comte a envoyé Barberine porter l’épingle à Suzanne mais la jeune fille l’a perdue (Cavatine « L’ho perduta, me meschina »). Innocemment, elle apprend à Figaro – qui n’est pas au courant de la supercherie – l’existence du rendez-vous. Malgré les tentatives d’apaisement de sa mère, qui lui explique que les femmes ont des circonstances atténuantes (Air « Il capro e la capretta »), il décide de se venger et de confondre les amants sous les yeux de tous, après avoir déversé sa rancœur vis-à-vis de la gent féminine (Récitatif et air « Tutto è disposto… Aprite un po’ quegli occhi »).

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s