Arbrealettres

Poésie

Rivière lente lente (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 17 septembre 2018



Rivière lente lente,
les pensées des poissons s’étirent et s’étirent,
ces pensées indécises leur sont un bien-être
du corps et de l’esprit !

(Tshanyang Gyatsho)


Illustration

2 Réponses vers “Rivière lente lente (Tshanyang Gyatsho)”

  1. Besnard Jean-Baptiste said

    Sur la Seine nonchalante
    Qui paresse dans son lit
    Bordé par deux rives fleuries
    Majestueusement glissent
    De lentes péniches
    Aux ventres lourds de marchandises
    Qui naviguent vars Paris.

    CONFLANS 1952

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :