Arbrealettres

Poésie

Les chiens (Marjan)

Posted by arbrealettres sur 21 septembre 2018



Les chiens

Quand j’ai vu
sur chaque maison
de ce quartier
tant de plaques
affichant
« Chien méchant »
je suis allé à la gendarmerie
et j’ai demandé à voir
un chien policier…

(Marjan)

2 Réponses to “Les chiens (Marjan)”

  1. Il faut aussi s’apitoyer sur le sort du chien abandonné qui est peu-être un poète :

    LE CHIEN

    Un chien erre dans la poussière
    Il a soif
    Et hurle après son ombre
    Qui s’accroche aux cailloux
    Aux ronces
    Aux branches qui gesticulent
    Ce chien me ressemble
    Il a mon regard humide
    Son cri exprime toute la détresse du monde
    Qui est en moi
    Il se couche en chien de fusil
    Dans une niche sans toit
    Ouverte aux quatre vents
    Et sur laquelle pleut
    La clarté de la lune. 1951

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :