Arbrealettres

Poésie

Scène d’Amour en Mai (Lionel Ray)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2018


L'Autre Rive 146 x 89 p

Ces paroles maladroites dans la lumière de fin
D’après-midi, et l’horizon maître des orages!

Elle ne regarde que le bleu puis appelle
Sourdement: que voyez-vous dans ses yeux

Qui ne voient pas? cette douce présence
Et la chair bouleversée, le grain magnifique

De la voix, le bruit léger des vêtements
Qu’on froisse. Lui déjà sur la rive

Comme au matin des agonies, respirant.
Elle étonna même les fleurs partout

Répandues, éprise d’insolubles énigmes,
Défaite, « écoutez-moi qui passe » dit-elle

Voix oscillante, voix faible et froide.

(Lionel Ray)

Illustration

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :