Arbrealettres

Poésie

Je suis arbre par tant d’oiseaux (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018


oiseau

Tout murmurant de mots à naître
Je suis arbre par tant d’oiseaux,
Rivière par tant de roseaux,
Village par tant de fenêtres
Que j’ai peine à me reconnaître.

(Maurice Carême)

Une Réponse vers “Je suis arbre par tant d’oiseaux (Maurice Carême)”

  1. Oiseaux gardiens du Royaume
    ————

    Nous gardons notre Roi de toute forfaiture,
    Notre charmante cage a des barreaux d’or fin ;
    Notre chant divertit Monseigneur le Dauphin,
    Déjà bon connaisseur, mais encore immature.

    Un artiste de cour fit de nous des peintures,
    Nous posâmes pour lui, ensemble, à cette fin.
    Il nous a donné l’air de deux beaux séraphins,
    Il fut récompensé d’un pot de confiture.

    Nous fûmes admirés par un vieux Duc normand,
    Lequel nous amusa d’un miroir déformant ;
    Un noble théâtreux nous fit monter sur scène.

    Notre vie (jusqu’ici), c’est un enchantement,
    Qui peut-être pourra durer pareillement
    Si notre nourriture est abondante et saine.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :