Arbrealettres

Poésie

Je ne veux point me souvenir ni me connaître (Fernando Pessoa)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2018




Je ne veux point me souvenir ni me connaître.
Nous sommes en trop quand nous voyons en qui nous sommes.
Ignorer que nous vivons
Remplit assez notre vie.

Tout autant que nous vivons, vit l’heure en laquelle
Nous vivons, et qui meurt, de la même façon,
Quand elle passe avec nous
Qui passons avec elle.

Si pour le savoir rien ne sert de le savoir
(Car sans pouvoir que nous vaut de connaître ?)
La meilleure des vies est celle
Qui dure sans que nous la mesurions.

(Fernando Pessoa)

4 Réponses to “Je ne veux point me souvenir ni me connaître (Fernando Pessoa)”

  1. SANDRA GUNTHER said

    La conscience du temps qui passe sans pouvoir agir, quelle tristesse… Voilà pourquoi l’enfance (naïve) est précieuse!
    Merci pour cette méditation…

  2. Lara said

    Sans mesurer dit-il …

    La durée n’est pas le temps ; c’est la manière dont notre conscience vit le temps …

    Tu as raison nous n’avons de prise que sur le présent :-))

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :