Arbrealettres

Poésie

L’ÉDEN (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018



L’ÉDEN

Simplement la joie d’être nu.
Un homme et une femme.
Adam et Eve. Eve et Adam.
Ravissants.
On ne les imaginait pas si beaux.
Une rivière, des fruits, des bêtes qui ne sont que pour plaire, même le serpent.
Le ciel va durer longtemps.
Toujours.
Eh bien, il en faut du courage à détruire tout ce bonheur pour une affaire de pomme.
N’y avait-il vraiment pas moyen d’arranger les histoires autrement ?

(Norge)

Illustration: Le Titien

Une Réponse vers “L’ÉDEN (Norge)”

  1. Adversaire du serpent
    ———–

    Contre le Tentateur ne pourrai-je me battre,
    Qui des premiers humains veut altérer l’honneur ?
    Pourrait-il échapper à mon bec harponneur,
    Ne pourrai-je le tordre et le plier en quatre ?

    Lui qui fit tant souffrir sa mère et sa marâtre,
    Lui qui depuis l’enfance est inapte au bonheur,
    J’aimerais le trancher comme le moissonneur
    Tranche la mauvaise herbe aux racines noirâtres.

    Notre vieux Créateur dit d »épargner son corps,
    Pour qu’avec les Écrits nous soyons en accord ;
    Il aime la rigueur et non la fantaisie.

    Le fruit ne devra point sur son arbre pourrir,
    Mais sa chair sera par la main d’Eve saisie
    Et ces premiers vivants apprendront à mourir.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :